Le grand réseau diagonal

Le grand diagonal se retrouve environ tous les 36 m. Il est lui aussi orienté à 45° par rapport au points cardinaux (nord-ouest/sud-est et nord-est/sud-ouest). Ces cloisons mesurent environ 3 à 10 cm d’épaisseur.

Ce réseau est de nature électrique. Son agressivité est donc renforcé par la pollution électrique ambiante et la différence de potentiel régnant au dessus des cours d’eau souterrains.

Les croisements de grand réseau sont extrêmement agressifs et considérés comme une agression majeure en géobiologie. Le géobiologue Alain de Luzan a comptabilisé vingt-neuf cas d’AVC ou rupture d’anévrisme et huit cas de mort subite du nourrisson.

Le croisement de ces cordes principales ont pour effet de générer une prolifération des cellules saines de l’organisme, entraînant alors la formation de varices internes et externes et des excroissances osseuses.

Les effets biologiques observés:

  • Rupture d’anévrisme et AVC
  • Mort subite du nourrisson (MSN)
  • angiomes (sorte de pelote variqueuse dans les cuisses)
  • exostoses (excroissances osseuses)
  • fibromes (multiplication incontrôlée des cellules conduisant à la formation de tumeurs bénignes)
  • articulations qui se soudent

Les chats affectionnent particulièrement les croisements de ce réseau de nature électrique :

Un chat ne se place jamais par hasard : ici, superposition d’un nœud curry (barre en métal) et d’un nœud du grand diagonal (ligne de pierres)